La course à pied Les blogs courseapied.net : GGBI

Le blog de GGBI

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-01-18 09:48:00 : Place aux rois

Après les pères noëls, fin décembre, c’est sur le thème de la galette que débutera l’année sportive 2008.

A l’instar d’une des courses les plus populaires de la vienne, regroupant plus de 800 concurrents pour marquer le début des fêtes de fin d’année, celle-ci se veux plus intimiste.

Est-ce l’aspect moins festif ou bien une période plutôt marquée par les cross ? Vraisemblablement les deux.

Toujours est il qu’avec 154 concurrents l’année dernière, on ne se bousculait pas au départ de la corrida de Jaunay Clan.

Une course intimiste a laquelle je participerai pour la 5ième année consécutive. Traditionnellement, elle marque le départ de ma première préparation pour du long.

En effet, placée huit semaines avant les trois heures de Chasseneuil, dès Lundi je pense démarrer un plan d’entraînement marathon.

Dans cette optique, je n’ai pas réalisé de préparation particulière pour la course de demain. J’y vais avant tout pour réaliser ma dernière course rapide avant plusieurs mois, car après les trois heures de Chasseneuils, j’enchaînerai sur le marathon du mont Saint Michel et ne referai du court, en principe, qu’au mois de Juin.

Toutes les autres courses se feront en préparation de ces deux grandes échéances.

Cette semaine, j’ai quand même accès mon entraînement sur des séances lactiques.

Mais avant, Dimanche c’était la sortie de groupe. La semaine précédente nous étions dix coureurs à fouler ensemble les sentiers de Saint Georges. Cette fois ci nous n’étions plus que trois au départ, et très vite deux. JF blessé aux adducteurs a du renoncer a nous suivre.

Comme le temps était de la partie, nous en avons profité pour faire une sortie longue, très longue. Près de deux heures ensemble, vers Jaunay clan et sa piste cyclable qui relie Neuville, puis d’Avanton a Martigny sur les traces des derniers kilomètres du marathon du futuroscope.

Marathon qui va encore m’échapper cette année, les organisateurs du mont saint Michel ayant eu la mauvaise idée de programmer le leur la veille de notre épreuve phare.

Plus de 22 kilomètres, moi qui avait prévu une période post réveillons calme avant ma préparation marathon, la semaine commence fort.

Pour le début de semaine, ce fut un peu laborieux de placer deux séances. En déplacement, et pas seul, j’ai quand même réussi a glisser deux fois un peu plus d’une heure le soir.

De l’endurance le lundi, histoire de récupérer de ma séance longue de la veille. Presque 12 Km avec un cardio assez stable.

Le lendemain, mardi, c’était plutôt la tempête. Un vent a décorner les bœufs. Cela ne m’a pas empêché de réaliser deux séquences de 2,38 Km allure 10 Km. Pourquoi cette distance, tout simplement parce que j’ai trouvé un circuit de cette taille. Ainsi j’ai eu le vent favorable et aussi défavorable de manière équitable.

Hasard des choses, c’est à peu près la taille du circuit de la corrida de demain. Le vent aura remplacé la cote du circuit de Jaunay Clan.

Coté allure, c’étais pas brillant, mais avec une telle tempête, difficile d’avancer. Parfois j’avais même l’impression de faire du sur place. Au final, un moyenne de 3’51. J’espère être légèrement plus rapide demain. L’année dernière j’avais tourné en 3’48 au Km.

Hier, encore un entraînement le soir. Le midi, je n’ai pas pu me libérer. Du coup, j’avais prévu 5*300M en 1’ que j’ai remplacé par 10 fois 180M en 33 secondes. Encore une distance bâtarde comme pour mes 2,38 Km. Cette fois ci, cela représente la distance entre les lampadaires situés a chaque extrémité de la piste cyclable pièce des Cards.

J’aurais bien tourné sur ma piste fétiche, d’ailleurs j’aurais pu y faire des 300M, mais cette piste n’est pas éclairée.

Aujourd’hui, petite sortie a midi d’environ une demi heure a allure tranquille, histoire de garder un peu d’influx pour demain après midi, départ 15 heures du site du moulin a Jaunay Clan.

CR de l’édition 2007 : http://ggbi.courseapied.net/billet.php?idbillet=2983

Les réactions

Par mielou, le 2008-01-19 14:43:55
à quelques minutes du départ
je souhaite que ta course se déroule bien
vent, difficultés, qu'importe
retour des sensations, ça serait déjà bien
amicalement

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Parcours en 4 boucles, la première en clair de d'environ 650M, suivi de trois fois celle en foncé d'un peu moins de 2,5 Km.


Le relief. Avec un cote au milieu de la grande boucle a gravir trois fois.


Les 5 billets précédents

2008-01-11 18:30:21 : petit poids - 2 photos - 9 réactions

Trouver son poids de forme n’est pas facile, l’atteindre et le conserver encore loins. Mais d’abord comment connaître son poids de forme.

Beaucoup de revues parlent régulièrement de ce sujet. On nous rabache que l’IMC doit être comprise entre 20 et 25.

Pour moi, avec une taille d’1,71 mètres, cela me fait entre 58 et 73 Kg. Ça va, ils ne se mouillent pas trop les scientifiques avec de tels chiffres. Mais c’est déjà un début, c’est la fourchette de poids entre laquelle je dois me situer pour n’être ni trop maigre, ni trop gros pour que cet état puisse mettre ma vie en danger.

Ensuite on peu pondérer ce calcul en fonction de son ossature. Et oui, on peu avoir un squelette plus ou moins lourd et bien évidement cela aura un effet sur la masse globale. Même si certains essayent de maigrir des os, je pense qu’il est vainc de chercher a perdre du poids a ce niveau.

Comment connaître son type d’ossature, et bien tout simplement en se mesurant le tour de poignet. Selon sa circonférence, vous pourrez alors en déduire votre ossature mince, normale ou bien large.

Il existe aussi des formules qui tiennent compte de l’age. Plus on est vieux et plus on a le droit d’être gros. Cela compense avec la perte de pulsations.

Je ne vous donne aucun chiffres, car il différent selon les sources. Sur ce site http://www.tabledescalories.com/index.php?page=poids_ideal vous aurez un panel de formules qui vous permettrons de constater que selon celle que vous employez votre poids idéal se situe sur la fourchette basse, moyenne ou haute de votre IMC.

Si votre IMC est bien entre 20 et 25, et bien prenez la formule qui donne comme résultat votre poids actuel, comme cela vous pourrez vous coucher heureux.

Car au bout du compte, je n’aie toujours pas résolu le problème, mon poids idéal est il vers les 58 Kg, ou bien plutôt a 73 ?

Un article récent dans le magazine Running traitant du sujet, concluait que le poids idéal est celui où l’on se sent bien.

Cette fois ci je suis fixé. Comme je recherche mon poids de forme, celui pour lequel je réussi les meilleurs résultats en course, avec l’expérience, il suffit de noter son poids a chaque séance. Ensuite faire une corrélation entre les jours de forme et ceux de méforme et j’obtiens alors mon poids idéal.

C’est donc ce que j’ai fait durant toute l’année 2007. Je me suis pesé chaque matin au réveil. Il fallait bien une constante, car si je me pèse après manger ou bien encore après un jogging, je n’aie pas toujours le même poids.

Déjà j’ai constaté que mon poids pouvait parfois varier d’un kilo du jour au lendemain sans aucune explication précise. D’où l’intérêt de se peser souvent. Cela permet de faire une moyenne.

Bon je n‘aie pas pu le faire tous les jours, je n’emmène pas ma balance en week end, ni en vacances et encore moins en déplacements professionnels. En tout, sur l’année, j’ai quand même réussi à monter sur la balance 253 fois. Soit une moyenne de plus de 21 pesées par mois.
Suffisamment pour pouvoir en tirer des statistiques.

Tout au long de l’année, mon poids a oscillé entre 57,5 et 61,4, mais le plus souvent, il tournait autour de 59. D’ailleurs mon poids moyen est de 59,19 Kg.

Il avait tendance à baisser lors de mes préparations marathon pour être au minimum le jour J. Cela étais lié a l’accumulation de l’entraînement dans ces périodes et surtout une surveillance de l’alimentation accrue.

Après chaque marathon, je reprenais deux / trois kilos. En fait je comblais les petites privations que je m’imposais en fin de préparation pour garder la ligne.

Maintenant, si j’en crois mes résultats de fractionnés, il semblerait que je réalise plus facilement mes temps avec un poids supérieur a 60Kg. En tout cas, c’est la motivation que j’aie trouvée en ce début d’année pour me consoler des trois kilos pris pendant les fêtes.

Mardi matin, avec un poids de 61 Kg, je réalisais sans soucis mes 1000M en 3’41 et aujourd’hui, avec 1,6 Kg de moins j’ai vraiment penné pour faire mes 8 fois 300M tournés en 1’, alors que je tournais en 58 secondes avant Dublin.

Je sais que certains ironiques dirons qu’il n’y a que deux secondes, mais il y a aussi la sensation d’avoir eu du mal a les faire. A moins que ce ne soit le nouveau modèle de chaussures.

Pour profiter des soldes, j’ai acquis avant-hier une paire de mizuno wave précision 8 a -30%. Elles font trente grammes de plus que mon ancien modèle, les aéro. Avec des pieds alourdis de 60 g en tout, cela peut il expliquer une perte de 2 secondes ?

La prochaine fois je cours tout nu !

2008-01-08 12:18:38 : Un groupe renforcé - 6 photos - 9 réactions

La section jogging de notre association compte deux groupes, les femmes d’un coté et les hommes de l’autre. Mais il nous arrive de temps en temps de faire une sortie commune.

Surtout lorsque l’on a l’occasion de se rencontrer pour en discuter. Ce qui n’est pas souvent le cas, mais qui le fut samedi lors de la traditionnelle galette annuelle de Chasseneuil loisirs.

Après moult discussions, nous avons fini par nous mettre d’accord pour dès le lendemain entreprendre une sortie commune. Il me restait juste à ne pas rater le réveil, Ce qui m’étais arrivé une précédente fois et qui désormais reste dans les mémoires de tous les adhérents. Même les nouveaux qui ont étés bien renseignés.

Habituellement nous démarrons à 9h30 et les femmes a 10 heures. Nous avons donc commencé une demi heure avant elles, et même un peu plus pour moi qui suit venu en courant de la maison jusqu’au lieu de rendez vous. Lorsqu’elles arrivent nous avons déjà parcouru plus de 6 Km.

Vu l’état d’humidité du terrain, nous avons privilégié les petites routes pour éviter la circulation qui devient gênante pour un groupe comme le notre composé de 11 coureurs. Il faut dire que si nous ne faisons pas le plein avec seulement 4 hommes pour un groupe habituellement de 7, les femmes sont venues en force.

La météo nous a vraiment bien épargnés et nous nous séparons après une heure et quart de course bien décidés à remettre ça. Comme janvier est le mois des résolutions, nous avons pris celle de refaire une sortie commune tous les premiers dimanches de chaque mois.

Pour compléter cet entraînement, j’avais vendredi matin fait une sortie d’une heure avec deux portions de 2,5 Km a allure marathon en un peu plus de 10 minutes.

La forme n’est pas au mieux en ce début d’année et je tourne en 4’15 alors qu’avant Dublin je tournais plutôt en 4’05 pour les mêmes pulsations. En endurance aussi, j’accuse des pulsations un peu plus élevées.

Hier repos pour me remettre des 19 Km de la sortie commune et aujourd’hui retour sur la piste. Toujours des sensations mitigées à l’échauffement, mais par contre je fais mes 6 séries en 3’41 et quelques dixièmes.

Je retrouve là les allures que je tenais avant Dublin et même si je puise un peu sur le dernier, je pense que j’aurais pu en faire un ou deux de plus.

Voilà qui me remet un peu en confiance pour la corrida de Jaunay clan le 19 janvier prochain. Même si l’objectif principal de ce début d’année sera de tenter de passer les 42 Km aux trois heures de Chasseneuil le 15 Mars prochain, avec 30’10 l’année dernière, j’aimerai bien passer sous les 30’ cette année.

2008-01-03 16:29:14 : la toile s’élargie - 0 photo - 17 réactions

Aux premiers jours de l’année est née un nouveau site. Il a pour but de promouvoir notre association Chasseneuil loisirs. L’objectif de cette association est de se regrouper par centre d’intérêts pour pratiquer ses hobbies a plusieurs.

Quelque soit la section, il n’y a aucun esprit de compétition et personne n’est obligé de prendre de licence. D’ailleurs nous n’en délivrons pas.

On a en tout une dizaine de sections, avec entre autre tennis de table, danse, marche, langues étrangères et bien sur course a pieds. Section dont je suis un des animateurs.

C’est parce que je suis professionnellement dans l’informatique que j’ai été chargé de mettre en place ce site. Bien qu’étant du métier, je n’aie que très peu de notion sur le développement WEB qui n’est pas du tout ma branche.

Je l’ai donc conçu entièrement en HTML avec frontpage. Je compte tout de même l’enrichir de quelques photos.

Voilà ma première résolution pour l’année 2008. Et il n’y en aura pas d’autres, car je n’aie jamais réussi à tenir une résolution importante un premier janvier. Alors je vais déjà essayer de garder celle-ci.

Autour de ces fêtes, j’ai réussi à courir un peu. Je vous avais laissé sur deux sorties de une heure en endurance jeudi et vendredi dernier.

Dimanche j’ai couru la dernière de l’année en compagnie d’un des adhérents de Chasseneuil loisirs. Une longue sortie qui nous a mené jusqu'à Poitiers avant de rebrousser chemin. Il faisait froid, malgrès un beau soleil et après 1 heure 52 de course et plus de 20,5 Km j’étais assez content de me mettre au chaud près a en découdre avec la dinde du lendemain.

Repos en début de semaine pour cause de réveillons, reprise du travail hier et de la course ce matin. Encore une heure en endurance pour un peu plus de 11 Km.

Demain je pense refaire la même chose et reprendre un entraînement plus complet la semaine prochaine après deux semaines de quasi repos.

Dès le 19 Janvier, première course de l’année sur le site du moulin à Jaunay clan. Une corrida en trois tours du quartier pour un peu plus de 8 Km. Le tous a deux pas de chez moi.

Le site de Chasseneuil loisirs : http://www.chasseneuil-loisirs.fr/

2007-12-28 15:42:27 : pas pinochio mais presque - 0 photo - 12 réactions

Non, je n’ai pas l’intention de vous raconter des bobards. Si je fais référence à cette marionnette, c’est uniquement pour le matériau qui la compose et que nous avons en commun depuis le réveillon de noël. Surtout au niveau du visage.

Après quatre jours de festivités avec voisins, famille et belle famille, il faut se rendre à l’évidence. Un tel régime ne pourra pas être supportable trop longtemps. J’ai donc décidé de faire un break festif en attendant le réveillon du jour de l’an.

Entre deux bulles de champagne, j’ai repris la course a pieds après une courte pause de trois jours. En effet, le lendemain de la course des pères noëls j’avais déjà repris le chemin des sentiers pour notre sortie hebdomadaire de Chasseneuils loisirs.

Comme pour essayer une dernière fois de se faire apprécier de notre corps, nous étions nombreux au rendez vous dominical. Avec six coureurs la sections affichait quasi complet. Après une heure de jogging, nous avons failli en terminer là, mais quelques courageux ont voulu continuer laissant deux de nos compères rentrer seuls en voiture.

Du coup la dernière course post festive s’était éternisée ajoutant ainsi 18 Km en 1h40 a mon compteur.

Hier, après donc trois jours de repos complet je suis reparti, prétextant l’essai d’un de mes cadeaux, un sweat akamak permettant, parait il, de résister aux températures les plus rudes. Je ne pourrais pas vous dire si il est réellement efficace, le temps s’est plutôt adouci ces derniers jours. Je compte surtout l’utiliser pour le ski de cet hiver.

Bilan, presque 12Km en une heure et 72% de FCM pour une course en nocturne. Malgré les vapeurs d’alcool et le surpoids du aux abus de fois gras, je suis plutôt en forme en cette fin d’année. Ce matin, reparti au saut du lit pour a nouveau une heure un peu plus laborieuse toujours a la même fréquence.

Encore une ou deux petites sorties avant de finir l’année. Je ne prévois pas de fractionnés pour l’instant. Mon prochain grand objectif est encore loin (Mars pour les 3 heures de Chasseneuil) et je dois surtout recharger un peu les batteries avant.

Pour tous je souhaite une bonne année 2008 pleine de projets intéressant dans la course a pieds ou tout autre domaine.


2007-12-24 14:36:02 : Les pères noëls de Saint Benoît - 3 photos - 15 réactions

Samedi matin, Saint Benoît c’est transformé en capitale du père noël. Comme dans beaucoup d’autres régions, c’étais la course où pour passer inaperçu, il vaut mieux être déguisé sur le thème de noël.

Bien qu’il y a ait toujours quelques irréductibles, pratiquement tout le monde se plie a la coutume et c’est plus de 1000 coureurs que les passants ont pu applaudir.

D’abord les enfants qui étaient plus de 200 pour un petit circuit représentant la première des trois boucles de la course adultes. Cette première course m’aura servi d’échauffement, car ayant toujours gardé une âme d’enfant, je n’ai pas pu m’empêcher d’y participer. Cela m’a surtout permis d’accompagner mes enfants.

Nous avons fait la course ensemble au milieu d’un peloton composé pour beaucoup de coureurs occasionnels, mais aussi déjà de quelques futurs champions.

Ensuite place aux choses plus sérieuses, un parcours de 7,5 Km en trois boucles différentes et avec une énorme difficulté peu avant la mi course. Une cote a environ 10% d’une longueur de 700M.

Pour ma quatrième participation, je commence à bien connaître le parcours et ses difficultés. Pour cette édition 2007, il a légèrement changé. Les années précédentes nous faisions deux fois le tour de la salle de la Hune avant de descendre vers le centre bourg et son marché de noël.

Si cela étais facile il y a 4 ans avec moins de 500 coureurs, déjà l’année dernière avec plus de 700 personnes les premiers avaient rejoint les derniers générant une petite confusion.

Cette course étant de plus en plus populaire, cette année nous étions 825. Les organisateurs ont préférer remplacer le premier tour de la salle par celui du lotissement voisin, évitant ainsi tout embouteillage qui pourrait être préjudiciable a ceux qui visent les places d’honneur.

Pas de marquage au sol pour cette course qui se veut plutôt festive, j’avance donc sans vraiment de repères. Je fais un début de course plutôt prudent afin m’économiser en vue de la grosse difficulté de la mi parcours.

Cette fameuse cote à gravir, on commence d’abord par la descendre. Derrière moi, le peloton est de plus en plus compacte et lorsque j’arrive enfin en haut, dans l’autre sens la course occupe pratiquement toute la chaussée ne laissant qu’un maigre couloir pour passer.

Une fois ce passage délicat franchi, la route nous revient enfin et la course peut vraiment commencer. Je relance assez rapidement et le coureur qui me suivait décroche. Je suis seul. Une personne m’annonce une 25ième position. Je m’en satisfais largement. L’année dernière j’avais fini en 33ième place. Je suis donc sur des bases un peu meilleures.

On revient a nouveau a proximité de la Hune avant d’entamer la dernière boucle plus plate qui mène vers la rocade. Je maintiens une allure soutenue, mais je sens bien que je suis limite. Le retour vers l’arrivée se fait sur une cote tout aussi longue que la première. Heureusement, elle est beaucoup moins pointue. Mais en fin de course, j’ai un peu de mal et je me fais repasser par un groupe de 4 coureurs dans les derniers mètres. Un peu a la peine, je suis obligé de les laisser devant. Du coup je fais une chute au classement. Je fini finalement 31ième, la personne qui m’avait annoncé la position avait du louper deux autres coureurs.

Je fini l’année assez content, avec un temps de 28'46, j’ai gagné presque une minute par rapport a l’année dernière (55 secondes exactement). Même si le classement est similaire, avec 150 coureurs supplémentaires, il est logique.

Prochaine course en 2008 désormais. Encore une corrida, mais cette fois ci ce sera sur le thème de la galette. Pas facile de s’y déguiser.

Un lien vers le site de la course : http://www.ville-saint-benoit.fr/pages/fr/actuali/course/index.htm

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net